Alors qu’il revenait d’un concert, l’artiste chanteur Gbèzé, l’un des grands noms de la musique traditionnelle et son groupe ont été braqués dans la nuit du samedi 04 septembre dernier à Logozohè dans la commune de Savalou

Les malfrats ont emporté les numéraires ramenés de leur prestation. Plus personne n’échappe désormais à l’insécurité grandissante au Bénin. L’un des chantres du rythme traditionnel Tchinkounmè au Bénin Gbèzé, et les membres de son groupe ont été braqués le samedi dernier à la hauteur des teckeraies de Logozohè. C’est au retour d’un spectacle qu’il a donné dans le cadre des funérailles du père d’un douanier, que l’incident s’est produit. En rentrant chez lui à Aklamkpa, son véhicule a été attaqué par des braqueurs qui l’attendaient sans doute. A l’aide de troncs d’arbres, ils ont barré la voie pour immobiliser le véhicule. Les bandits ont ensuite intimé l’ordre au chanteur et à son groupe de descendre. Ils les ont fouillés un à un, puis dépouillés de toutes les pièces dont ils ont été gratifiés lors de leur prestation. Les braqueurs ont également emporté tous les objets retrouvés dans la voiture de Gbèzé. Il faut préciser que l’immobilisation du véhicule a provoqué un accident de circulation sur les lieux. Le conducteur d’un camion qui venait de Savalou, surpris par l’attroupement au bord de la voie, a voulu éviter les membres du groupe folklorique de Gbèzé. Il entra en collision avec un bus venant de Cotonou. L’on ne déplore aucun blessé, mais la bande à Gbèzé est rentrée dépouillée de tous ses biens

le matinal du 06/09/2010